equilibre papa maman

Astuce Parent–Comment apprendre à gérer son temps à son enfant ? Vive l’agilité

Votre enfant grandit, et vous voyez bien qu’il a envie de passer du temps avec vous, s’amuser, et … faire plein de choses. Et puis, il y a les dents à laver, se mettre en pyjama. Oui, mais voilà, vous souhaitez aussi qu’il-elle soit autonome, et toujours tout lui dire, ça ne vous va pas.
Découvrons ensemble un outil que nous avons créé ma femme et moi, pour aider Choub.

 

S’inspirer de l’agilité

En entreprise, un courant est en train de prendre de plus en plus d’ampleur : l’agilité.
(pour rappel, je suis coach et formateur agile en entreprise).

L’agilité ce sont deux approches :

  1. Un état d’esprit : autonomie, respect de l’autre, collaboration, écoute active, acceptation des erreurs
  2. Des outils : Kanban, scrum board, pour mieux gérer les projets. C’est plus visuel, plus court, avec une vision, et surtout un état d’esprit : Kaizen (amélioration continue)

IMG_5629

Deux valeurs à retenir pour nos enfants

Ici, pour notre outil, deux valeurs sont à retenir :

  • l’autonomie
  • l’organisation visuelle

De vieilles habitudes

En tant que parent, nous avons tendance à répéter les schémas de nos parents. Et lorsqu’il s’agit de lancer tout le rituel du soir, il est bien trop fréquent que nous passions notre temps à répéter, répéter et encore répéter à nos enfants ce qu’ils doivent faire.
Jusqu’à l’énervement, car nous ne sommes pas écoutés ? Un long cercle vicieux peut s’installer … et rapidement, la routine, les habitudes s’ancrent entre les enfants et les parents.

Que nous allons chercher à changer

Or, il est tellement plus confortable pour nous, parent entrepreneur, de leur apprendre l’autonomie !

OK, vous avez bien lu : apprendre. Car en effet, ce n’est pas un processus simple, surtout quand nous, parents, ne sommes pas habitués à ce principe.

Il s’agit ici de faire confiance à nos enfants ! Ils peuvent y arriver!
Et la deuxième clef pour y arriver : accepter qu’ils vont se tromper.

Nous pouvons les accompagner vers cette autonomie

De rituels très cadrés

Lorsqu’ils sont petits (avant 5 ans en moyenne), nous pouvons par exemple mettre en place des fiches de rituels. Elles vont aider les enfants à connaître et se rappeler :

  1. Les règles établies dans la famille
  2. L’ordre à respecter avant d’aller se coucher
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  3 points pour savoir si votre entreprise c'est votre amant-e

En le montrant fréquemment, l’enfant va s’en imprégner, et va savoir tout seul ce qu’il y à faire.

 

A un cadre agile

A mesure que nos enfants grandissent, ils vont avoir besoin de plus de liberté.
Il est vite tentant ici de vouloir éviter le conflit, et de détruire tout cadre que nous avions créé auparavant.

Rappelons, que comme en entreprise où nous sommes les personnes qui créent le cadre, à la maison, les parents ont ce rôle également.

Une des clefs pour que cela se passe bien, c’est de garder un cadre, et de leur rendre plus souple à l’intérieur.

S’inspirer de SCRUM

Mettons que vos enfants ont des devoirs à faire.

La première solution c’est d’imposer quand et comment ils vont le faire. Ici, c’est rassurant (surtout pour vous), vous savez que vos enfants font leur devoir, et quand vous le souhaitez.
OK, mais quand est-il de l’autonomie, de la confiance ?

En même temps, nous pouvons essayer une autre méthode : créer un cadre, et laisser l’enfant s’organiser dans ce cadre. Du moment que les devoirs, les activités sont faites !

Et si le cadre s’était par exemple :

  • la journée
    • le matin
    • le soir
  • la semaine

 

Tout ce que l’enfant doit faire, il doit le faire, durant cette période. L’ordre n’a pas vraiment d’importance (à part, peut-être manger ensemble ?). La clef ici ? Apprendre l’enfant à gérer les priorités !

Y aller progressivement

Que ce soit déjà ancré dans vos habitudes, ou bien dans vos convictions ou bien même si vous voulez changer vos habitudes, y aller d’un seul coup, c’est le grand risque d’être très déçu-e du résultat.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment atténuer ses peurs de parent entrepreneur - Peur d'être un mauvais parent

Cherchons à y aller progressivement.

Et c’est ici que je vous propose un outil pour aider l’enfant à comprendre que :

  • il doit se coucher à une heure précise, et qu’on ne peut décaler cet horaire (le cadre)
  • une activité choisie peut impacter sur l’autre si ça prend trop de temps
  • il peut être autonome sur son temps, du moment qu’il respecte le cadre (non négociable)
  • ses choix peuvent impacter ce qu’il va pouvoir faire dans la journée.

 

Mise en place de l’outil : Mes carto-tempo

Entrez votre email pour lire la suite de l'article

Et recevez tout de suite le livre bonus "Les 5 astuces pour gagner du temps en famille et dans son entreprises"

envelope
envelope
angle-double-right

Le but

Nous souhaitons créer un outil qui va aider chacun de vos enfants à choisir ce qu’il veut faire, le matin, le soir, et dans quel ordre, et avec quelle importance.

Outils à se procurer

Vous allez avoir besoin :

  • de deux boites en carton (boite à chaussure, de préférence)
  • de carton (type boite à pizza, ou bien carton de déménagement)
  • de papiers
  • d’images dans Word, ou bien sur Internet (attention aux droits d’utilisation)

 

Étape 1 – Mise en place des images d’activité

Ici, prenez un temps à votre conjoint-e, et listez toutes les activités que vos enfants ont à faire, le matin, le soir.

Ca peut être :

  • aller au toilette
  • se laver les dents
  • un temps de jeu seul-e
  • un temps de jeu avec papa et maman
  • manger
  • se mettre en pyjama,

Puis, allez dans Word, ou bien sur Internet, et cherchez des images représentant chaque activité.

Étape 2 – Préparation et impression des images

Préparez des images à découper dans des fichiers Word, ou Open Office.

Le but ici, c’est de les imprimer.

Le point le plus important, c’est que vous devez créer chaque image en trois exemplaires :

  • petit : pour indiquer que l’activité ne prendra pas trop de temps
  • moyen: l’activité prend un peu plus de temps
  • grand : la, on prend beaucoup de temps pour cette activité
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Vos collaborateurs, vous écouterez, mais que veux dire écouter ?

 

Vous devez pensez que toutes les cartes d’activités doivent tenir dans une rectangle de la taille d’une boîte à chaussure.

En gros comme ceci :

IMG_5629

Étape 3 – Création des carto-tempo

Je vous invite à faire cette activité avec votre enfant, c’est plus sympa, et ça lui donnera encore plus envie de l’utiliser par la suite.

Prenez le carton, collez les images qui ont été imprimées, et découpez autour, pour créer des cartes à jouer.

Quelques exemples.

IMG_5624

IMG_5623

Étape  4 – Utilisez le cadre de la boite à chaussure

Ici, votre enfant, avant de commencer la soirée (en revenant de l’école par exemple), ou bien le matin au lever, va choisir ce qu’il veut faire, et pour combien de temps, pour chaque activité.

Le tout, c’est que tout rentre dans la boite à chaussure.

L’enfant, va donc construire ce qu’il souhaite. Par exemple : peu de temps pour manger, et beaucoup de temps pour jouer. Ô flûte, une envie caca arrive, et là, ce n’est plus une petite carte Toilette mais une grande, donc plus le temps pour joueur tout-e seul-e, par exemple.

IMG_5627

 

 

Soyez collaboratif-ve avec votre enfant. Surtout n’utilisez pas cette boîte en menace, ou bien en imposition.
C’est l’étape la plus dure … Donc échangez bien avec votre enfant afin qu’il ait envie de l’utiliser. Il doit se l’approprier.


Et vous, vous faites comment avec vos enfants, pour les amener à plus d’autonomie ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *