enfant enfants aime jouer le jeu

Comment le jeu m’a permis d’avoir plus de temps pour travailler

Ce soir, c’est obligé, vous devez travailler. Vous l’avez annoncé à toute votre famille : on ne me dérange pas ce soir, je dois avancer sur ma préparation pour la semaine prochaine, personne ne me dérange.

Vous vous croyez à l’abris, je me croyais à l’abris, en annonçant ça. Tel un seigneur qui impose à ses sujets : vous vous attendiez à une obéissance presque divine.
Oui, c’est beau de rêver …

Vous avez des enfants, j’en ai aussi, et nous savons tous les deux que lorsque l’on annonce ça, on a tout le contraire, n’est-ce pas ?

Que ce soit pour une soirée, ou bien pour avancer un samedi matin (car bon, on est quand même plus tranquille le samedi sans ses salariés qui nous dérangent tout le temps), vous souhaitez profiter de ce moment de tranquillité pour être le plus productif possible.

pret à travailler
Photo by Brooke Cagle on Unsplash

Et en théorie, vous avez raison, 100% raison ! Moins on est dérangé, plus on peut être efficace dans son travail !

C’est sans oublier qu’à la maison, vous vous retrouvez dans votre seconde entreprise.
Vous vous retrouvez de nouveau avec des salariés (vos enfants) qui vont vous solliciter. Vous allez vous retrouver avec votre associé-e (votre conjoint-e) qui souhaite profiter de votre présence, faire le point sur l’entreprise familiale, se reposer sur vous, pour se reposer elle-lui aussi.

Et c’est là que le bas blesse. Non non, pas le fait d’avoir un-e associé-e, ni d’avoir des enfants … Une famille c’est précieux, nous sommes bien d’accord.

C’est même l’une de nos plus grandes forces : être parent et entrepreneur.

Cependant, par moment, avoir une seconde entreprise à la maison, ça peut devenir la goutte d’eau qui fera déborder le vase de la journée, déjà sur-rempli.

Vous voilà donc le soir, ou un samedi matin, en train de fantasmer sur votre moment à vous, ce moment pour votre entreprise :

  • Vous commencerez par checker vos mails
  • Puis, vous rassemblerez toutes les infos pour votre dossier
  • Et, vous consacrerez 1 heure, avec une productivité presque parfaite, à plancher sur votre dossier

“Je veux vous deux”

Quoi ? Gné ? Vous en étiez où … ah oui, après cette heure de travail parfait, vous analyserez votre tableau de bord, pour préparer le point avec votre équipe commerciale demain ….

“Non, je veux vous deux”.

Quoi encore ? Qui me dérange comme ça !

Et là, vous émergez, tout penaud-e. Vous vous retrouvez à table, avec vos enfants, votre conjoint-e, autour de vous. Tout le monde a fini de manger … à part vous.

Du regard, vous questionnez votre conjoint-e : des gros yeux colériques vous répondent, sèchement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Trucs et astuces pour travailler le week-end avec ses enfants

Vous regardez vos enfants … des pleurs coulent sur les joues d’un d’entre eux.
”Non, je veux pas, je veux vous deux”.

Vous comprenez alors ce qu’il se passe : l’un de vos enfants bloque, il ne veux pas se laver les dents tout seul, il ne veut pas que ça soit l’un ou l’autre des parents, il veut ses deux parents, un point c’est tout !

Et vous, vous vous étiez mis à rêvasser, à penser à votre entreprise, à planifier ce que vous alliez faire … toujours difficile d’être à 100% présent pour sa famille quand on a une entreprise, n’est-ce pas ?

bebe qui pleure
Photo by Arwan Sutanto on Unsplash

La situation est déjà bien dégradée, vous avez du travail ce soir, c’est une obligation ! Alors comment mettre toutes les chances de votre côté pour faire d’une pierre trois coups ? A savoir, calmer la situation, répondre aux besoins de présence de vos enfants, et avoir assez de temps pour bosser pour votre entreprise ?

Que faire ? Quelles options avez-vous devant vous pour vous en sortir sans trop de casse ?

Stratégie n°1 – J’ignore ma famille et je pars travailler dans mon bureau

Après tout, votre conjoint est là, maintenant que les enfants pleurent, le mal est fait, non ?

Alors vous voilà parti-e dans votre bureau.
Votre conjoint-e vous fait les gros yeux, et … se résigne.

Vous commencez à vous installer sur votre chaise, le pc s’allume, tout va bien se passer.
Enfin, c’est ce que vous croyez.

De l’autre côté de la porte, c’est l’apocalypse !
Votre conjoint-e n’arrive pas gérer : vos enfants sont dans une colère noire, les pleurs redoublent de niveau sonore, …

Voilà 10 minutes que vous essayez de vous concentrer, et ça n’a fait qu’empirer.
Vous mettez votre casque, tellement c’est impossible de travailler.

Rien y fait, 30 minutes plus tard, c’est toujours l’horreur …

Résultat des comptes : votre conjoint-e vous en veut, vos enfants sont survoltés, et personne n’est au lit, alors que demain il y a école.

Cette stratégie n’est sans doute pas la meilleure … N’est-ce pas ?

Analysons notre stratégie

  • Calmer la situation : mission non réussie
  • Répondre aux besoins de vos enfants : mission non réussie
  • Avoir assez de temps pour votre entreprise : ça partait bien, mais non, assurément non.

Stratégie n°2 – J’hurle un bon coup, ça ira mieux après c’est sûr, c’est moi le-la chef-fe

hurler chef patron
Photo by Iñaki del Olmo on Unsplash

Bon admettons que la machine à remonter le temps existe … admettons.
Vous voilà de nouveau à table avec vos enfants, et votre conjoint-e.

Le ton monte, et rien n’y fait, personne n’arrive à se calmer.
Vous sentez la moutarde vous monter au nez … et paf, ça éclate vous hurlez un bon coup.

Vos enfants vos devoir vous écouter, affirmez-vous d’un ton très sec et autoritaire.
On n’a jamais vu des enfants aussi peu disciplinés, hurlez-vous, avec colère.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Victor et Tim - Non la femme n'est pas une récompense

Ah, ça y est, ça fonctionne … vous voyez dans leurs yeux une sorte de surprise … Difficile à décrire ce qu’ils ressentent ..
Mais au moins, le calme est revenu. C’est qui le plus fort, c’est que le-la patron-ne ?

Vous vous réjouissez déjà de votre réussite, vous vous imaginez déjà en train de travailler à fond pour votre entreprise.
De longues heures vous attendent, quel bonheur !

Vous arrivez dans votre bureau, et vous tendez l’oreille …
Le son de pleurs de tristesse, de colère arrive à la porte de votre bureau.

A ce moment-ci, deux possibilités s’offrent à vous : votre conjoint-e réussit à calmer les enfants.
Mais la plupart du temps, vous le savez comme moi, ça ne se calme pas du tout … ça empire !

Bon, il faut l’avouer quand ils sont petits ça fonctionne … est-ce le cas quand ils ont 4 ou 5, voire plus ?

Et puis la stratégie de l’autorité, si ce n’est l’autoritarisme, ça peut fonctionner à court terme, mais est-ce que ça fonctionnera à long terme ? Quel est le meilleur investissement pour vous et vos enfants ?

Analysons notre stratégie

  • Calmer la situation : sur le coup, oui, après, ça dépend de tellement de facteurs, rien n’est assuré
  • Répondre aux besoins de vos enfants : pas du tout, ils ont eu peur de leur papa, de leur maman
  • Avoir assez de temps pour votre entreprise : ça partait bien, pas sûr que ça fonctionne vraiment

Stratégie n°3 – Et si on jouait ?

Vous avez bien fait de l’acheter cette machine à remonter dans le temps. Ca coûte un bras, mais alors qu’est-ce que c’est pratique pour essayer encore et encore !

Au lieu d’attaquer ou de fuir, n’a-t-on pas d’autres solutions.
La vie n’est pas booléen, manichéenne, n’est-ce pas ? Il existe toujours plus de deux voies pour atteindre ses objectifs, n’est-ce pas ?

Nous les entrepreneurs, nous le savons bien, je dirais même, nous le savons plus que le commun des mortels.

Jouer, surprendre

Oh regardez les enfants, un tapis volant arrive, il atterrit juste devant notre maison !
Vous partez ouvrir la porte de la maison, (tout en prenant une couverture ou un tissu, ou un drap) et vous le déposer devant la porte de la maison.

Vos enfants, surpris, assurément, se poseront des questions.
Mais de quoi parle Papa, Maman ?

Vous venez voir ?! dîtes-vous en invitant les enfants à sortir de table.

Premier étape réussie : la surprise. Ca les a distrait de leur blocage à table.

Vous continuez alors :
Vous savez ce que c’est, les enfants ?
C’est un tapis magique qui vous emmène dans votre chambre. Vous pourrez voler durant tout le chemin.
C’est pas superbe ça ?!

Et hop, voilà mission accomplie, les enfants vous suivent et montent sur le tapis.
A vous de continuer la suite de l’histoire.

enfant enfants aime jouer le jeu
Photo by Robert Collins on Unsplash

Ca n’a pas fonctionné, pas grave ! L’important ici, c’est de dédramatiser la situation !
Vous cherchez une autre piste, un autre jeu, jusqu’à ce qu’une fonctionne.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu 

Qu’avez-vous à perdre ? Ah oui, du temps …

Le paradoxe du temps

Avec les enfants, tous les parents le remarquent : c’est quand on veut que ça avance vite que les enfants font tout pour nous ralentir !

C’est le paradoxe du temps des parents, et des parents entrepreneurs aussi !
Et oui, quand vous souhaitez que les projets de votre entreprise avancent, quand vous avez besoin que vos salariés avancent au plus vite … ça arrive bien souvent que ça soit tout le contraire qui se passe, n’est-ce pas ?!

Revenons à nos enfants, à notre famille.

Vous voilà à vouloir que tout avance vite pour avoir du temps pour vous, pour votre entreprise.
Et vos enfants ont aussi leur besoin : passer du temps avec vous.

Perdre pour gagner après

Et si vous acceptiez de perdre un peu de temps, en jouant avec vos enfants.
Ce temps que vous jugez comme perdu, l’est réellement c’est sûr : ça fait toujours ça de moins pour travailler ce soir.

Et pourtant en passant ce temps qu’ils ont besoin où vous allez être là, présent, à jouer, vous permettra d’avoir du temps après, pour vous.
Vous gagnez au change, n’est-ce pas ?

Analysons notre stratégie

  • Calmer la situation : ça fonctionne, pas toujours les premières fois, mais ça fonctionne
  • Répondre aux besoins de vos enfants : yes, mission accomplie
  • Avoir assez de temps pour votre entreprise : moins de temps de prévu, mais du temps quand même

Le jeu, votre ami, leur ami

Avoir le déclic du jeu est bien souvent difficile : nous sommes stressés, inquiet, pensifs, fatigués …
Mais qu’attendent nos enfants ? Que l’on passe du temps, du vrai temps avec eux.

Alors, oui, ça demande de l’énergie, oui, vous allez perdre du temps sur votre soirée, et pourtant tentez le déclic “Jouer avec ses enfants”.

Pas obligé d’être dans l’imagination tout le temps, ça peut être un jeu de société, un jeu de chatouille, un jeu … que vous trouverez.

Même si ce n’est qu’une fois de temps en temps, essayez, vous verrez, c’est presque magique !
Magique de voir leurs yeux et leur visage changer en même pas une seconde : passant de la colère ou de la tristesse à l’étincelle qui allume tout ce qu’ils sont : des enfants !

Et un enfant ça aime jouer, ça apprend par le jeu !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *