une demande que lon ne peut refuse

Une demande que l’on ne peut refuser !

Métro boulot dodo ? Non heureusement, nos enfants sont là pour nous rappeler que l’on doit sortir de notre train train quotidien. C’est un grand jour pour moi, et je vous en parle dans cet article, Choub’ m’a fait une demande. Une demande qu’il était très difficile de dire non.

Un enfant qui a des besoins

Vous qui me suivez depuis quelques mois déjà, vous savez que Choub’ a déjà 4 ans. 4 ans, ça veut dire un enfant qui est en Moyenne Section.
Ça vous surtout dire un enfant qui pense et qui réfléchit de plus en plus.

Tout enfant a des besoins, des souhaits.
Plus il grandit plus il va avoir la capacité de les exprimer.

Un des buts que l’on s’est fixé ma femme et moi pour l’éducation de nos enfants, c’est de les aider à exprimer ce qu’ils ressentent :

  • ne pas combattre la colère mais l’accompagner
  • pleurer, ça fait vraiment du bien
  • dire ce que l’on pense, au lieu de bouder sans parler

Chaque jour, on voit les évolutions de Choub’, et ses progrès dans la découverte de son intelligence émotionnelle.

Des parents très occupés

En petite section Choub’ devait nous attendre pour 18h45, 19h00. Nous étions,ma femme et moi, très pris dans la journée.
Bien que nous n’avions pas réellement le choix (surtout ma femme), nous nous en voulions tout de même un peu, de temps en temps.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Que faire quand un client devient très insistant ?

Et oui, quel bonheur de voir son enfant plus que pour le : mange, lave-toi les dents, mets-toi en pyjama et va-te-coucher.
Nous avons envié par moment les autres parents qui pouvaient chercher leurs enfants plus tôt.

Mais nous n’avions pas le choix.

Un changement cette année

Et puis, cette année, après la liquidation de mon entreprise, j’ai voulu réellement changer ma vie, et mon organisation de vie.

Travailler à la maison (pour l’instant) a des avantages indéniables :

  • pas de bouchons le matin
  • pas obligé-e d’aller en entreprise pour 09h00 (ou 08h00, ou …) tapante, voire même avant pour accueillir ses salariés
  • plus de calme et de sérénité

J’en ai profité pour continuer ce changement.
L’année dernière c’était ma femme qui allait chercher Choub’ tous les soirs , (et moi je l’emmenais tous les matins).

Cette année, petit à petit, nous avons fait la transition. Nous sommes passés de 19h00 au périsco, à 18h30, puis maintenant 18h00-18h15.
Comme ma femme ne peut pas changer ses horaires comme elle le souhaite (elle est salariée), j’ai donc adapté mon planning :

Un besoin de Choub’

Malgré tout, Choub’ n’appréciait pas de devoir aller au Périscolaire (au pisco comme il aime le dire) tous les jours (et tout le mercredi après-midi).
Voici quelques mois, il m’a demandé :

Papa, pourquoi tu ne viens pas me chercher à l’école, comme les autres parents ?

Cette demande allait dans le sens de ce que l’on essayait : profiter plus de nos enfants, et ne pas les fatiguer trop au Périscolaire. (c’est un bon moyen, quand on peut le faire, je pense, pour retrouver des enfants plus calme qu’après des heures avec tous les enfants et le brouhaha).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Parole d'expert - Interview de Delphine Renard

Nous avons accueilli sa demande avec douceur.
Nous ne pouvions par contre pas faire mieux pour l’instant.

Mais cette demande restait inscrite en moi, et j’ai voulu aller avancer dans cette idée : et si mon enfant pouvait être à la maison, plutôt qu’au périscolaire ?
tout du moins au début de la transition.

L’idée me plaisait de plus en plus !

Aujourd’hui, c’est le grand jour

Aujourd’hui, je vais chercher mon enfant à l’école, à 16h15.
C’est peut-être peu pour beaucoup de parents, mais pour moi, un parent entrepreneur, très impliqué dans mes entreprises, c’est beaucoup, vraiment beaucoup.

Il va falloir que je m’organise différemment, que je sois encore plus productif, plus efficace durant les temps de travail !

Merci Choub’ ! Grâce à ta demande, je vais pouvoir faire d’une pierre deux coups :

 


Et vous, vous arrivez à profiter autant que vous le souhaitez de vos enfants ? Même avec votre entreprise ?

Je vous ferai un retour régulier de comment ça se passe le mardi avec Choub’ 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1

1 commentaire sur “Une demande que l’on ne peut refuser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *