j'ai tué facebook

Comment j’ai tué Facebook ?!

Une notification par si, une notification par là, et un messenger à répondre décidément, Facebook commence à vraiment être trop présent. Addict, moi ? Non …. même pas !

Constater son addiction

Au début, il est simple de nier que nous sommes réellement addicts à Facebook, et aux autres réseaux sociaux.
Et pourtant, à peine une notification arrivée sur notre smartphone, nous voilà à regarder notre téléphone, quelque soit le lieu ou le moment :

  • en réunion, avec nos salariés
  • à la maison, à table,
  • au parc, avec nos enfants.

Rien de grave vous allez me dire, vous assurez que vous écoutez ce qu’on vous dit, alors que vous êtes greffé-e sur votre téléphone, à lire les derniers posts sur Facebook …

Et pourtant, vous savez bien qu’il n’est pas bon d’être multi-tâche, qu’on n’est pas efficace quand on fait plusieurs choses en même temps.

 

Posez-vous quelques secondes, et faite un test rapide : n’ouvrez pas votre application Facebook durant 5 minutes.

Alors quel effet ça fait ? Vous pouvez tenir ?

Ok, très bien, alors retentez en essayant de doubler votre objectif : 10 minutes.

Difficile ? Allez il faut l’avouer, c’est tentant de regarder, de voir ce qu’il a été dit, ce que vous avez manqué durant ces dix dernières minutes, non ?

 

L’addiction aux réseaux sociaux est puissante, et il est bien difficile d’accepter que nous sommes accros.

Un constat : vous perdez du temps ?

Être dérangé-e toutes les 10 minutes (comme on l’est quand on décide de regarder ses mails) empêche toute forme de productivité.
Bien souvent on se persuade du contraire … on pense pouvoir tout gérer de front … et les résultats sont souvent peu convaincants, non ?

Prenons l’exemple suivant :

  • On prépare le linge pour une machine
  • On pense alors à lancer les pâtes pour le dîner de ce soir
  • Et puis, on se dit tiens, j’ai aussi à vider les poubelles

Et vous commencez alors à effectuer plusieurs tâches en même temps, sans finir une seule d’entre elles.
Votre attention est démultipliée, et vous … avez oublié les pâtes, qui sont toutes molles, et l’eau a débordé en plus.

En fait, à vouloir gagner du temps, vous en perdez à vous éparpiller. Et Facebook n’est pas votre allié pour réussir à rester concentré-e dans ce que vous faites.

Vivre sans Facebook ?

Allez, osons quitter cet ami cher, qu’est Facebook ?  Comment, c’est possible ? Oui oui, je vous assure !

Y aller par étape

Plutôt que d’y aller  franchement, je vous propose d’y aller par étape, pas à pas.
Facebook est un ami qui est du genre collant …

Voici les étapes :

  1. Enlever l’onglet épinglé de Facebook de votre navigateur favori
  2. Se dire que Facebook est une tâche à faire, et lui fixer : durée et heure d’action
  3. Ouvrir Facebook sur son pc qu’à ces moments précis

OK, ça c’était le plus facile, enfin … presque.

Maintenant, attaquons la deuxième phase : désinstaller l’application Facebook de son téléphone!
Chiche ? !

Réussir à désinstaller l’application Facebook

Surtout, ne faite pas toutes ces actions en une seule fois. Il faut se laisser du temps, pour que ça devienne une habitude, afin que la dépendance diminue progressivement.

Et malgré tout, vous avez votre téléphone, ce maudit téléphone.

Pourquoi maudit ?
Car il est tout le temps à porter de main. C’est le doudou de notre génération, et on a du mal à s’en séparer.

Et surtout, sur votre téléphone, je suis presque sûr qu’il y a l’application Facebook d’installée, n’est-ce-pas ?

Alors prêt-e pour la seconde étape ?
Vous allez .. désinstaller Facebook de votre téléphone !

Vivre un manque fort

Vous avez réussi ? Bravo, vous ne serez plus tenté-e de regarder votre téléphone et ouvrir tout le temps l’application Facebook.
C’était devenu un réflexe : vous preniez votre téléphone, et hop, vous regardiez, sans vraiment y porter une grande attention, les derniers posts facebook.

Alors oui, vous allez vivre un manque, un très grand manque (les premières semaines, pour ma part, ça a été très dur, comme je le raconte dans la vidéo en haut de l’article).
Et si vous tenez bon, petit à petit, vous arriverez à vous détacher du besoin, presque compulsif de regarder Facebook.

Vous y trouverez alors plein d’avantages :

  • Gain de temps
  • Meilleure concentration
  • Une écoute plus active avec vos proches

Et après ?

Après (d’ici un ou deux mois), je vous invite à réinstaller Facebook, pour voir si vous avez encore envie de regarder tout le temps Facebook.
Si vous n’arrivez pas à résister, je vous conseille alors de le supprimer encore une fois … pour de longs mois.

Et après ? Attaquez-vous à Instagram, twitter, …. (ce sont les prochains sur ma liste).

 


Et vous, vous vous êtes reconnu-e dans cet article ? Vous vivez comment votre dépendance avec Facebook ? Racontez-moi !

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 8
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  •  
    8
    Partages
  •  
  •  
  •  
  • 8

2 commentaires sur “Comment j’ai tué Facebook ?!

  1. C’est quand même le comble, j’aime cet article et pour le dire, je dois… me connecter au sacro-saint Facebook!
    Trêve de plaisanterie.

    Merci pour cet article Ô combien criant de vérité, Evan!
    J’arrive à tenir sans smartphone, et même si je crache souvent sur la technologie, je dois bien avouer que c’est parce que j’ai peur de me retrouver accro, comme de Mon PC (et la Box qui va avec).

    Une tâche à la fois, et tout ira bien, si je résume? Pour mon cerveau de femme (donc multitâche par nature), c’est dur!

    Natacha

    1. bonjour Natacha

      Avec plaisir !
      Oui c’est un comble en effet :p

      Une tâche à la fois, oui, et c’est dur, cerveau de femme (je suis persuadé que vous n’êtes pas toutes comme ça :D), ou cerveau multiple, c’est encore plus dur. 🙂

      Au plaisir
      Evan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *