comment ne plus avoir peur de manquer argent

Peur de manquer d’argent, comment faire ?

Lorsque l’on crée son entreprise, et surtout si nos enfants sont déjà là, avoir peur de manquer d’argent peut devenir une des peurs qui nous hantent le plus.
Voyons ensemble une astuce qui va vous permettre d’avoir, un peu, moins peur de manquer d’argent.

Se payer en premier, pour ne plus avoir peur de manquer d’argent

Déjà lorsque je vous proposais des astuces pour être zen avec ses enfants, je vous parlais du réflexe de survie à adopter, que l’on découvre lorsque l’on prend l’avion.

Penser à soi, en premier, pas en dernier.

Reprenons l’exemple de l’avion.

Un manque d’oxygène arrive dans l’avion, les masques tombent. (super l’ambiance, merci Evan …)
Votre enfant est à côté de vous.

Votre réflexe ?
Donner le masque à son enfant, et le mettre pour vous après.
On se sacrifie pour ses enfants, dit-on souvent, n’est-ce pas ?

Et pourtant, ce qui est conseillé sur les fascicules dans l’avion, c’est de mettre le masque d’abord pour soi … étrange, n’est-ce pas ?
Pourquoi ?

S’il n’y a plus d’oxygène, vous n’aurez plus la force d’aider votre enfant à prendre son masque lui-aussi.

En vous dépêchant de prendre votre masque, en inspirant une bouffée d’air libérateur, vous pourrez avoir toute l’énergie pour aider votre enfant !

Être un parent riche

Être un parent riche fait référence à un livre que j’ai lu (et qui a changé ma vision de l’argent) : Père riche, père pauvre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Le RSI qui disparaît, ça change quoi pour nous les parents entrepreneurs ?

Pour acheter le livre : 


Dans son livre, Robert Kiyosaki nous donne un conseil qui suit le principe proposé dans les avions : payez-vous d’abord.

Des astuces pour se payer en premier

OK, mais quand on n’a pas d’argent, comment réussir à se payer d’abord, vu que l’on n’a pas … d’argent.

Lorsque vous construisez le business plan, ou bien le prévisionnel, de votre entreprise, l’erreur courante des entrepreneurs, est de ne pas penser à se payer dès le début de l’entreprise.

Et même quand l’argent commence à venir, la peur peut tellement nous bloquer que nous n’osons pas nous payer, ni la première année, ni peut-être les suivantes.

Très dur alors de tenir, pour vivre, pour payer les études des enfants, …

Un réflexe à avoir

Pour éviter de vous retrouver sans argent, chaque fin de mois, appliquez ce principe :

  • Ajouter une taxe à l’argent que vous recevez de vos clients : cette taxe est votre prélèvement, c’est une charge obligatoire à payer, comme la CSG par exemple.
  • Impossible de ne pas la payer
  • Et vous la payer en premier

En prenant, au début, par exemple, 10% du chiffre d’affaires reçu par facture. (Vous pourrez petit à petit augmenter ce prélèvement)

Optimiser ce nouveau réflexe

Vu que vous savez que 10 ou 20% de chaque facture part pour vous, pourquoi ne pas alors :

  • Le prévoir dans chacun de vos futurs devis (en augmentant de 10% chacune de vos factures) ?
  • Le prévoir dans votre prévisionnel, et vous obligez à prévoir cet impôt pour vous-même et votre famille ?
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Et si on gagnait du temps en cuisine : zoom sur le lave-vaisselle

Enfin, lorsque je parle d’impôt, je dirais plutôt : investissement pour vous et votre famille.

Booster ce nouveau réflexe

Une fois que vous avez acquis ce réflexe, vous pouvez encore l’améliorer pour diversifier vos impôts personnels :

  • 10% pour vous, pour chaque facture, sur un compte dédié
  • 20% pour la TVA, sur un autre compte dédié
  • 10% pour l’investissement de votre entreprise, sur un autre compte dédié

 

Et surtout, dérogez le moins possible à cette règle.

 


Et vous, avez-vous mis en place un principe équivalent ? Comment les débuts de votre entreprise se sont passés ?

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *