Top 5 qui va te faire prendre des vacances : non, il n’est pas trop tard !

Ça fait déjà un mois que les grandes vacances ont commencé, et tu n’as toujours pas pris de vacances ? Normal, tu es patron, et tu as une entreprise à gérer, tu me diras.

Voyons tout de même ensemble les 5 raisons pour prendre quand même des vacances. Y en a bien une ou deux qui feront pencher la balance du bon côté, non ?

1. Pouvoir enfin se reposer

Ah les vacances, ce moment tant attendu, surtout pour toi qui n’en prend (presque) jamais !

Tu vas pouvoir recharger les batteries, rattraper toutes ces nuits courtes (trop courtes) que tu as vécues depuis quelques mois, pardon, années !

Faire la grasse matinée, se lever en pyjama, prendre son café tout tranquille …

– Papa ! Tu viens jouer avec moi !

Ah oui, m$ù&@!, ça c’était quand on n’avait pas d’enfants ! A chaque fois je l’oublie !

– Attends, Choub’, il n’est que 7h ! Tu veux pas attendre un peu ….
– Papa ! (voix plus forte) Aller viens … Tu avais promis !

Comment bien se reposer tout de même ?

Plutôt qu’espérer se lever tard, essaye plutôt de te coucher plus tôt, qu’en penses-tu ?

C’est en se couchant tôt qu’on peut plus facilement se reposer.  Certains même arrivant à dire que tu vas plus facilement réparer ton corps si tu te couches avant 22 hr.

OK, tu n’aimes pas te coucher tôt, je te comprends, je suis pareil ! Et puis, c’est sympa de profiter de la soirée, enfin, pour autre chose que travailler : aller voir des amis, profiter d’être avec sa-son conjoint-e.

Alors comment faire ?
As-tu essayé les siestes, même courtes ?

Tu sais, ces siestes que tu faisais obligatoirement quand tes enfants étaient bébés, car ils ne dormaient pas toute la nuit.
Reprends cette habitude, tu verras, c’est très efficace !

Une sieste de 30 minutes max, et hop, te voilà frais comme un gardon !

se reposer en vacances papa patron
Photo by David Mao on Unsplash

2. Réellement profiter de tes enfants

Dans la semaine, avec tout le train-train quotidien, nous avons tous cette impression qu’on ne profite pas à 100% de nos enfants.

Ils doivent manger à telle heure, se coucher à telle heure. Et le pire, c’est que souvent ils ne veulent pas aller se coucher ! Devenant une source de stress, alors que l’on souhaitait que ça soit un moment de calme, chaque soirée peut vite devenir un enfer à vivre au quotidien.

Et là, ça y est, te voilà en vacances. Tu t’imagines déjà, les pieds en éventail, tranquille à ne rien faire …

Et bing, avec un ballon dans la figure, tes enfants te rappellent qu’ils existent, et qu’ils veulent jouer avec toi !

Car oui, les vacances, c’est quand même en priorité un moment où tes enfants vont vouloir profiter de toi, toi qui n’est jamais, ou trop peu, présent à la maison.

profiter de ses enfants en vacances papa patron
Photo by Ashton Bingham on Unsplash

Comment en profiter à fond ?

Déjà, dès que tu es en vacances, dis toi mentalement : je suis  réellement en vacances.

OK, je sais, c’est facile à dire, et pourtant il faut vraiment que tu te déconnectes de ton travail.

Si tu es sur ton téléphone à longueur de journée, comment tes enfants vont avoir l’impression que tu es vacances ?

Sois présent quand ils ont besoin de toi, tout au long de la journée.
Profites réellement d’être avec eux.

As-tu essayé de couper ton téléphone, de toute source d’interaction, de notification ?
Pour profiter à fond de tes enfants, essaye de ne pas être trop connecté à ton téléphone, même pour regarder les dernières actualités de la page Papa et patron sur Facebook.

Et si tu as tout de même du travail ?

Un client important ça n’attend pas !
Tu avais pourtant promis à ta-ton conjoint-e et tes enfants que tu serais en vacances avec eux … Mais voilà ce client est un client historique, c’est impossible de ne pas avancer durant les vacances !

Au lieu d’en parler tout le temps, et de fatiguer ta famille avec ça : cherche à optimiser ton temps.

Que penses-tu par exemple de profiter des moments de siestes de tes enfants (si tu n’as pas trop besoin de te reposer dans la journée), pour avancer sur ton dossier important ?
Ou bien alors le matin, si tu arrives à te lever plus tôt que tes enfants ? Tu peux alors profiter d’une heure ou deux pour travailler sur ton dossier ?

Et si tu ne peux vraiment pas faire autrement : échange avec ta famille pour leurs proposer une à deux soirées pas plus (par exemple) où tu travailleras et le reste du temps, tu seras à 100% avec eux.

Et respectes bien le deal ! 

3. Apprécier être avec ton-ta conjoint-e

Métro-Boulot-Dodo, c’est pas ce qu’il y a de plus intimiste pour se retrouver avec sa-son conjoint-e, n’est-ce pas ?!

Les journées, les soirées s’enchaînent, et il est bien difficile de passer ne serait-ce que 10 minutes en tête à tête avec sa-son cher-ère et tendre.

Les enfants nous rappellent à l’ordre pour les aider dans leurs devoirs, pour les aider à aller se coucher, …
Et puis, tu as ton travail, tu dois finir encore aujourd’hui super tard.

Les week-ends ? Déjà pour toi, les week-ends, ça se résume plus à dimanche après-midi, alors parler d’un week-end ? C’est un peu long un week-end non ?!

Le peu de temps que tu as, tu le consacres à ta passion, ton sport, voir tes amis.
Et … attends, tu vis avec quelqu’un normalement, non ? ..
Hélas la routine journalière nous le fait oublier par moment.

profiter etre en couple papa patron
Photo by Nad Hemnani on Unsplash

Comment bien apprécier être avec sa-son conjoint-e ?

Souvent lorsqu’on prend des vacances ensemble, on se crée un idéal, où tout est beau, magnifique : pas d’engueulade, des discussions amoureuses comme aux premiers jours, …

Sauf que même en vacances, les enfants sont là pour nous rappeler que nous sommes d’abord là pour eux ! Et bien souvent avec des horaires plus extensibles que le reste de l’année (qui a dit que les enfants se couchent à 20h00 en vacances ?!)

Pour bien apprécier se retrouver, déjà, ne cherche pas à atteindre ce fantasme où tout est parfait : tu auras peu de temps, et ce temps sera souvent tronqué !

Puis, une fois que tu as accepté ça, et que les vacances auront quand même réussi à te détendre : autorise toi une soirée au moins dans la semaine, où les enfants seront VRAIMENT couchés plus tôt et … profitez !

Profitez de chaque minute ensemble, pour vous retrouver, pour échanger, ou tout simplement passer du temps à siroter un rosé pamplemousse !

Et si tu as de la chance, demandes à tes parents : les enfants seront ravis de retrouver leurs papis / mamies !

4. Avoir des idées nouvelles, grâce aux vacances

C’est bien connu : c’est quand on est reposé, au calme, que les idées viennent. Et non quand on est stressé, perdu dans nos objectifs journaliers, la tête dans le guidon.

Alors prendre des vacances et se reposer réellement vont te permettre de couper le rythme, presque, infernal que tu as tous les jours.

Sur le coup, ce break fait l’effet d’une claque. On n’est plus habitué à ne rien faire, à ne plus être réellement actif.

Enfin, ça c’est quand les enfants ne sont pas là pour nous rappeler qu’on a une seconde vie : notre famille.

Il devient alors difficile de se reposer et d’être calme, et détendu quand on est 24h sur 24 avec nos enfants !

Comment bien être détendu ?

Si tu n’as pas, il est vrai, tout le luxe d’avoir des journées complètes pour toi, en vacances, avec tes enfants, ta-ton conjoint-e, tu peux rechercher des moments où tu seras plus détendu.

etre detendu au calme papa patron vacances
Photo by Billy Pasco on Unsplash

Déjà, rien que le fait d’être en vacances, passé la claque de bienvenue (où bien souvent tu es presque désorienté, voire tu culpabilises), te met dans des conditions de détente.

Si ce n’est pas le cas, trouve des moments dans ta journée où tu vas pouvoir être tranquille : les enfants partent se balader tous ensemble ? Vite profites-en pour t’accorder un moment à toi : transat’, au calme, ou part faire une balade rien qu’à toi !

Après, tu peux aussi initier toute la famille à la zen attitude ! Des moments où tout le monde médite et est détendu !

5. Être plus détendu avant le coup de bourre de la rentrée

Tu connais ça : chaque année c’est la même rengaine ! La rentrée de septembre est toujours synonyme de stress, de coup de bourre, de rush.

Bref, le retour à un rythme bien effréné !

Si tu ne t’autorises pas un peu de temps pour faire un break et réellement te détendre, tu vas t’épuiser.

Petit à petit, d’années en années, les dimanche où tu te reposes ne seront plus assez nombreux pour recharger tes batteries.

A force de tirer sur la couenne, à un moment donné ton corps te dira stop. Et souvent ce n’est pas dans les moments souhaités !
Es-tu au courant du burn-out des patrons ?

Se forcer à prendre une pause

Tu n’es pas obligé de prendre 3 semaines, un mois de vacances.
Une seule semaine peut suffire dans un premier temps !

L’essentiel, c’est de t’accorder un temps pour toi, et pour ta famille.
Loin de tout, de ton entreprise, tu pourras vider ton esprit, et profiter enfin de ta famille.

Et l’année prochaine, soyons fou, tu t’organiseras pour essayer deux semaines.
Allez, chiche ?


Tu as pris des vacances ? Comment tu as ressenti la première fois que tu t’es dit : allez je prends une semaine de vac’ ? Raconte-nous 🙂

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réponses sur “Top 5 qui va te faire prendre des vacances : non, il n’est pas trop tard !”

  1. Salut Evan !

    Merci beaucoup pour ce superbe article qui donne envie de partir au soleil . Pour ma part, ça fait 3 ans que j’ai pas pris des vacances et j’espère bien pouvoir le faire bientôt . Je sais que la dernière fois je suis allée au Cameroun mon pays d’origine et c’était super car, je venais de mettre les clés sous la porte avec un deuxième échec de création d’entreprise et ça m’a fait du bien de penser à autre chose . C’est bizarre parce que maintenant que tout va bien dans mon nouveau business je n’arrive pas à partir , j’ai beaucoup de mal à me déconnecter .
    Que me conseilles-tu ?
    Merci d’avance et à bientôt !

        1. Bonjour Carolle

          J’ai vécu la même chose que toi au début de ma première société. Je commençais à me couper du reste du monde, et même de ma famille.

          Au bout d’un moment (long moment), j’ai repris le dessus, en tentant déjà une journée par mois.

          Tester ça pendant deux mois, par exemple, et surtout aller voir des amis : pour en discuter, ne pas se culpabiliser.

          Et après commencer à accélérer les pauses : tous les vendredis soir, les dimanche, …

          Tu penses que ça peut être une possibilité pour toi ?

          Au plaisir
          Evan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *