Comment choisir sa chaise de bureau à domicile ?

Travailler à domicile est un chemin que de plus en plus de travailleurs décident d’emprunter. En effet, la solution présente un certain nombre d’avantages comme le gain de temps, la flexibilité, l’autonomie, la suppression des trajets et bien plus encore !

Toutefois, travailler de chez soi nécessite un certain investissement, afin de créer un cadre propice dans un lieu où absolument rien n’est, en principe, adapté à la vie professionnelle.

D’ailleurs, on sait désormais que passer de longues heures à travailler à un bureau est particulièrement néfaste pour la santé. La sédentarité pouvant effectivement mener au développement de douleurs chroniques. C’est pourquoi, afin de se préserver, il est important de veiller à bien choisir son fauteuil de bureau.

L’achat d’une chaise de bureau ne doit pas se faire au hasard. Il est important de la choisir en fonction de plusieurs critères de sélection et, notamment, de son ergonomie, de son confort, de ses habitudes et bien plus encore.

Pour faire un choix avisé et être certain de travailler dans des conditions optimales pour votre santé et votre productivité, Papa et Patron vous propose de découvrir ce guide complet. C’est parti !

Selon les experts en ergonomie, il n’existe pas UN siège de bureau idéal. En effet, chaque personne est susceptible de trouver une chaise qui lui convienne parfaitement en fonction de ses besoins et de son activité.

Une bonne chaise du bureau doit permettre deux choses :

  • La première, est de procurer un confort optimal pendant l’utilisation.
  • La seconde est de protéger votre santé à long terme.

Ainsi, la première leçon à retenir lorsqu’on choisit un siège de bureau, est de le choisir en fonction de son poste de travail et de ses contraintes. En effet, tous les profils ne sont pas les mêmes : certains travaillent sur des plans standards, d’autres sur des tables hautes, certains ont besoin d’un siège pivotant ou avec accoudoirs, d’autres pas, etc.

Le second conseil qu’il est capital de connaître et qui peut paraître élémentaire, est qu’il ne faut jamais céder à l’envie d’acheter une chaise de bureau uniquement pour son aspect esthétique ou son design. Combien ont déjà commis l’erreur d’investir dans de magnifiques sièges de bureaux très beaux et pour autant complètement inconfortables ?

Enfin, la troisième astuce qu’il est important d’avoir en tête est qu’il est toujours bien plus pratique de faire un point complet sur la situation avant de se rendre en boutique ou de faire ses achats en ligne. N’hésitez-pas à faire une liste de vos besoins, de vos habitudes, de la fréquence d’utilisation… Mais également de prendre les dimensions de votre espace de travail afin de pouvoir faire un choix adapté.

Comment choisir une chaise de bureau pour le télétravail ?

Dans cette partie, nous allons analyser ensemble les différentes caractéristiques qu’il est indispensable de connaître et de prendre en considération pour acheter la chaise de bureau parfaite pour vous. Avec une offre de plus en plus variée, autant vous dire que les options sont là, mais il est, du coup, de moins en moins facile de s’y retrouver.

1 – L’ergonomie

Aujourd’hui, les fabricants sont de plus en plus attentifs à l’évolution des habitudes de travail des utilisateurs. C’est pourquoi l’ergonomie est désormais un critère de qualité pour de nombreuses enseignes.

Les modèles ainsi proposés disposent d’un certain nombre d’options ajustables qui permettent d’adapter le siège à sa morphologie et à son espace de travail. Une chaise de bureau ergonomique est entièrement ajustable en ce qui concerne la hauteur d’assise, sa profondeur, le dossier, l’appui-tête et les accoudoirs. À l’inverse, une chaise de bureau standard proposera uniquement un réglage de l’assise.

Important : si votre temps de travail passé assis à votre bureau dépasse les 4 heures quotidiennes, le choix d’une chaise de bureau ergonomique est indispensable pour préserver votre santé. Vous éviterez non seulement les douleurs, mais également les problèmes de circulation sanguine.

2 – L’assise

L’assise d’une chaise de bureau adaptée au travail à domicile est indispensable et doit faire l’objet d’une attention particulière. Tout d’abord, elle doit être réglable, afin de pouvoir l’adapter à la bonne hauteur en fonction du plan de travail. Dans l’idéal, elle doit également être légèrement inclinée vers le bas afin de favoriser une meilleure circulation du sang dans le bas du corps tout en offrant un meilleur maintien des vertèbres. En outre, une assise comportant des amortisseurs offrira un confort optimal.

Côté confort justement, une chaise rembourrée est l’option tout indiquée. À l’inverse, les chaises en coque ne représentent pas la solution idéale, surtout pour les utilisateurs travaillant plus de 4 heures par jour.

Pour choisir une chaise offrant une assise confortable, il est préférable de réaliser un achat en magasin, afin de pouvoir tester les différents modèles proposés et expérimenter les différents niveaux de confort.

3 – Les accoudoirs

Selon les besoins de chaque utilisateur, la présence d’accoudoirs peut être indispensable ou, au contraire, facultative. Pour adopter une position confortable, il est largement préférable d’opter pour une chaise proposant des accordoirs ajustables qui permettront de soulager les muscles de tout le haut du corps. Cela concerne leur hauteur, l’inclinaison et la profondeur.

Lorsqu’on travaille, les coudes devraient idéalement être positionnés en angle droit avec les poignets dans le prolongement de l’avant-bras. Si la chaise choisie dispose d’accoudoirs, ceux-ci doivent vous aider à bien positionner vos bras, tout en ne posant aucune gêne à vos mouvements. Dans les deux cas, si les accoudoirs vous dérangent, il faudra les éliminer ou choisir une chaise qui n’en propose pas. Des accoudoirs gênants peuvent, en effet, occasionner des douleurs au bras et aux épaules. Cet aspect ne doit en aucun cas être négligé.

Important : si vous travaillez dans l’univers des jeux vidéos, il est indispensable de choisir des accoudoirs adaptés aux jeux avec manette. Ceux-ci sont plus souples et permettent de reposer les bras de façon agréable pendant les longues sessions de jeu. Ce qui sous-entend que les accoudoirs en plastique dur ou en métal sont à proscrire.

4 – Le dossier

Abordons à présent l’un des éléments les plus importants d’une chaise de bureau : le dossier. Le dossier est particulièrement important dans le choix d’une chaise de bureau adaptée au télétravail. C’est principalement cet élément de la chaise qui veillera à la protection optimale de votre dos. Il doit être à la fois enveloppant tout en proposant un encadrement optimal au niveau lombaire pour un confort maximal tout au long de la journée. La hauteur du dossier est capitale, puisqu’elle doit préférablement remonter jusqu’aux épaules, afin que toute la surface du dos soit en contact avec le siège. Là encore, le degré d’ajustement lombaire est variable. Certains sièges proposent un coussin détachable à épaisseur variable, alors que d’autres proposent des appuis lombaires gonflables permettant un ajustement très précis au niveau du maintien du dos.

En outre, un dossier réglable est, là encore, un choix idéal. Il existe d’ailleurs plusieurs mécanismes de basculement qui proposent cette fonction :

  • Le mécanisme basculant classique : c’est le type de dossier qui est considéré comme acceptable pour le télétravail modéré, soit, pour des sessions de moins de 4 heures par jour. Pour ces modèles, le dossier et l’assise sont solidaires. Ainsi, le basculement vers l’arrière entraîne forcément le décollement des pieds au niveau du sol, ce qui peut devenir problématique pour la bonne circulation du sang si la position est prolongée.
  • Le mécanisme basculant décalé : ce type de dossier est adapté pour le télétravail dont les journées n’excèdent pas 7 heures de travail suivies. Dans ce cas, le dossier bascule, mais ne perturbe pas la position à plat des pieds au sol. La position de l’utilisateur reste ainsi agréable et ne perturbe en rien la circulation du sang.
  • Le mécanisme basculant synchrone : c’est le type de dossier indispensable pour les sessions de télétravail supérieures à 7 heures par jour selon la médecine du travail et selon les experts en ergonomie. Grâce à un mouvement coordonné entre le dossier et l’assise, il offre un meilleur accompagnement des mouvements de l’utilisateur au quotidien.

Important : le poids de l’utilisateur est une donnée importante lors du choix d’une chaise de bureau, et plus particulièrement, pour le choix du dossier. Pensez donc bien à vérifier cette information avant d’acheter votre siège.

5 – Le piétement

Le piètement tient également une part importante dans le choix d’une chaise pour travailler en télétravail. En effet, celui-ci permet de garantir la stabilité du siège, et dans certains cas, sa mobilité.

Le choix du piètement se fait principalement en fonction de la nature de l’activité que l’on exerce. Il en existe deux types : les chaises de bureau à roulettes et les chaises de bureau à patins. Pour les travaux d’ordinateur comme : l’administratif, la direction, la gestion, etc., une chaise équipée de roulettes peut être envisagée. À l’inverse, pour les travaux créatifs qui requièrent de la précision comme le dessin, par exemple, une chaise de bureau à patins est le choix tout indiqué. Celle-ci permettra, en effet, une position fixe et bien ancrée au sol.

6 – L’appui-tête et le repose-tête

L’appui-tête est une option qui est proposée uniquement sur certains modèles de chaise de bureau ergonomiques. En effet, les sièges de ce type possèdent un dossier qui remonte jusque derrière, et parfois même, au-dessus de la tête. Il s’agit principalement des sièges de type gamer qui s’inspirent directement des sièges du monde des sports automobiles. Ce sont des sièges particulièrement ergonomiques, conçus pour soutenir le corps pendant les longues sessions de jeux.

Concernant le repose-tête, il s’agit d’une option qui peut être disponible sur le siège ou rajouté en supplément. Si vous travaillez à domicile, sachez que les ergonomes experts ne recommandent pas forcément ce type d’accessoire pour travailler. Le principal problème est qu’il empêche l’utilisateur de bouger librement la tête et de faire des mouvements en arrière. Cette entrave à la relaxation de la nuque peut, à terme, entraîner des maux de tête. Si votre travail à domicile nécessite plus de 4 heures d’activité par jour, cet accessoire est à proscrire.

7 – Le repose-pied

Le repose-pied est également une option proposée par certains modèles de siège de bureau que vous pouvez utiliser pour du travail à la maison. Au-delà de son aspect pratique, le repose-pied a une réelle importance du point de vue de l’ergonomie. En effet, la hauteur du plan de travail de votre bureau vous imposera un réglage spécifique au niveau de la chaise afin de pouvoir travailler confortablement au niveau des bras. Cela peut parfois créer un déséquilibre au niveau de la position de l’utilisateur qui ne peut plus poser ses pieds bien à plat au sol.

L’option d’un repose-pied est donc idéale pour les petits et moyens gabarits (moins de 1.75 m), qui peuvent alors positionner leurs pieds de façon plus confortable pendant les heures de travail. Il permettra tout simplement de compenser l’écart entre le sol et les pieds afin d’adopter une position de travail adéquate et favorisant une meilleure circulation sanguine.

8 – La matière et les finitions

Bien que le design ne doive jamais constituer la raison principale de l’achat d’une chaise de bureau destinée à une activité de travail à domicile, cela reste un critère d’achat important. Il est, bien sûr, important que le fauteuil vous plaise et s’intègre bien dans votre déco. D’ailleurs, un espace de travail visuellement agréable vous apportera de la motivation et vous mettra dans de bonnes dispositions pour travailler.

D’un point de vue purement pratique et technique, il est important d’opter pour des matériaux et des finitions de qualité. Le tissu qui compose la chaise doit être de qualité afin de résister à une utilisation intensive. Par ailleurs, pour un confort optimal au niveau du siège, il est conseillé d’opter pour des chaises de bureau proposant une mousse haute densité. La qualité de la structure de la chaise est également importante. Pour un siège durable et de qualité, il est préférable d’opter pour des finitions solides en aluminium ou en inox, plutôt qu’en PVC.

Comme pour tous les produits disponibles sur le marché, les finitions sont liées à la gamme. Pour une chaise de bureau, il est donc préférable, comme souvent, d’éviter les modèles premier prix proposant des finitions bas de gamme, incluant les tissus, les coutures, les mousses, etc.

Concernant le choix du tissu, il est préférable de s’orienter vers des tissus respirants qui vous éviteront de transpirer à outrance lorsque les températures augmentent. Bien que très qualitatif, le cuir peut représenter un problème pour certains utilisateurs. Il en va de même pour le similicuir (cuir PU), bien que ces deux tissus puissent être de très bonne qualité. En fin de compte, il s’agit surtout d’une question de préférence.

Un autre détail important concerne les coutures. Celles-ci doivent être bien réalisées et solides. Si vous faites un achat en magasin, vous pourrez le constater par vous-même. En revanche, si vous faites un achat en ligne, pensez à bien prendre connaissance des avis clients, afin de savoir si une éventuelle anomalie à ce niveau a déjà été mentionnée.

9 – Les roulettes

Les roulettes sont également une composante dont les qualités peuvent varier et qu’il est important de choisir avec soin. Les roulettes en métal sont toujours préférables aux roulettes en PVC pour leur robustesse et leur durabilité. C’est un détail vraiment important qui donne souvent un indice pertinent sur la qualité générale d’une chaise de bureau.

D’ailleurs, sachez qu’il est possible de les choisir en fonction du type de sol sur lequel vous travaillez. Certaines roulettes sont adaptées pour les sols mous comme les tapis, les moquettes et certains sols en PVC, afin de ne pas les abîmer. De la même façon, il existe des roulettes spéciales sol dur qui offrent un confort maximal pour ce type de revêtement.

Comment bien régler une chaise de bureau à domicile ?

Investir dans une chaise de bureau pour travailler à la maison implique de savoir comment la régler pour favoriser des conditions de travail optimales. Sans cela, la chaise de votre salle à manger ferait tout aussi bien l’affaire. Voici donc comment régler votre chaise de bureau pour un confort maximal pendant le travail.

  • Le dossier : le réglage du dossier se fait en position assise. Le plus important est de se positionner avec le dos bien droit. Utiliser ensuite la molette normalement présente sur le côté de la chaise et utilisez-la pour relever le dossier jusqu’à qu’il vienne confortablement soutenir votre dos.
  • L’assise : le réglage de l’assise se fait également en position assise. La hauteur doit être optimale, afin de vous permettre de poser les avant-bras bien à plat sur le bureau en gardant le dos bien droit. Si vous travaillez sur ordinateur, il faudra avoir le regard bien en face du centre de l’écran. Ce n’est pas tout, comme évoqué plus haut, les pieds doivent également être bien à plat au sol. Si vous n’y parvenez pas, c’est qu’il vous faut nécessairement un repose-pied pour combler l’espace vide.

Certains modèles proposent un réglage de la profondeur de l’assise. Dans ce cas, il faudra la faire coulisser jusqu’à obtenir la profondeur idéale pour votre morphologie qui revient à garder un espace permettant de passer deux doigts entre l’assise et les genoux.

Le plus important en fin de compte, est que votre dos forme un angle droit avec la partie inférieure de votre corps. La tête doit également rester bien droite avec le regard en parallèle de vos bras. Si vous êtes obligé de baisser les yeux pour visionner votre écran, ce n’est pas bon. Il en va de même avec les genoux qui doivent également rester dans cette position.

Ce qu’il faut retenir :

Le choix d’une chaise de bureau pour travailler à domicile est très important. Toutefois, afin que votre investissement porte ses fruits, il est important de veiller à conserver une bonne position tout au long de la journée sans quoi vous ressentiriez inévitablement des douleurs dans le corps. Si vous ne faites pas attention, ces douleurs pourront même devenir chroniques.

Pour éviter de développer des TMS (Troubles Musculo–Squelettiques) vous pouvez tout simplement suivre les quelques conseils avisés ci-dessous et ne pas hésiter à faire des pauses régulières. Cela permet également de se reposer les yeux et d’éviter les maux de tête en fin de journée.

Faire une pause de 5 minutes toutes les heures ou une pause de 10 minutes toutes les 2 heures selon vos possibilités.

Se lever régulièrement de sa chaise et faire quelques pas afin de se détendre les muscles, favoriser une bonne circulation du sang et se dégourdir les jambes.

Prendre le temps de s’étirer, que ce soit sur sa chaise de façon régulière ou au moment de vos pauses. N’hésitez pas à étirer le haut et le bas du corps.

Pratiquer une activité physique régulière, au moins 30 minutes par jour, afin de rester en bonne santé. C’est un conseil classique, mais encore trop peu d’individus se rendent compte de l’importance et des bénéfices de cette habitude. Cela peut être un sport ou simplement de la marche.

En conclusion :

Lors de l’achat d’une chaise de bureau pour travailler à domicile, il est important d’allouer le budget suffisant pour éviter d’avoir à se tourner vers des produits bas de gamme. Par ailleurs, pensez toujours à prendre connaissance des conditions d’essai et de retour. Cela vous permettrait de pouvoir renvoyer la chaise de bureau si elle venait à ne pas vous convenir. En fonction des enseignes, le délai maximal de retours peut aller de 14 jours à 1 mois. C’est une donnée à prendre en compte qui pourra peut-être faire pencher la balance lors de votre achat.

Quelle que soit la profession que vous souhaitez exercer à la maison, le plus important en fin de compte est toujours de vous orienter vers un modèle qui vous conviendra à 100 % en prenant en compte tous les éléments spécifiés dans ce guide.

Laisser un commentaire