Quel mobilier de bureau pour démarrer son entreprise à la maison ?

Si vous souhaitez vous installer en indépendant et lancer votre entreprise en travaillant de chez vous, il est capital de créer un environnement adapté. Si vous vous sentez un peu perdu et que vous avez besoin de conseils pour aménager votre espace, vous êtes au bon endroit.

L’achat de tout le mobilier de bureau dont vous aurez besoin représente un réel investissement. Pas question donc de vous tromper.

Les essentiels d’un bureau professionnel

Lorsqu’on prend la décision de créer son entreprise et de s’installer à la maison, il est important de comprendre que l’environnement de travail participera pleinement à la réussite de votre activité. Le choix de tout le matériel de bureau est donc décisif.</p> <p>Parmi les éléments incontournables pour aménager un bureau chez soi, on retrouve :

  • Le bureau : celui-ci doit être d’une dimension adaptée à vos besoins et à la superficie de la pièce dans laquelle vous êtes installé. Il en existe dans tous les styles et dimensions. De plus, certains bureaux proposent désormais des options d’ajustement (manuelles ou électriques) qui s’avèrent très intéressantes pour pouvoir créer un espace de travail fonctionnel et parfaitement adapté à votre morphologie.
  • Le siège de bureau : c’est probablement l’élément le plus important sur lequel il est important d’investir. En effet, c’est là que vous passerez de nombreuses heures assis à travailler. Il doit donc être confortable et proposer des options d’ergonomie adaptées à votre activité. Cela évitera de nombreux maux, ainsi que le développement de TMS.

Les éléments secondaires d’un bureau professionnel

En fonction de votre activité, vous pourriez avoir besoin d’installer d’autres éléments indispensables dans votre nouvel espace de bureau.

Si vous devez recevoir des clients, il vous faudra investir à minima dans un à deux sièges « visiteurs » à placer en face de votre bureau. Si vous avez des salariés travaillant à vos côtés, il faudra prévoir autant de bureaux et de sièges. Notons que selon la loi, la dimension minimale d’un bureau pour un salarié doit être de 80 x 120 cm.

Enfin, si vous disposez de l’espace nécessaire, vous pouvez tout à fait prévoir un espace « salon » comportant canapé, fauteuil(s) et table basse, afin de recevoir vos partenaires et clients. De la même façon, il est possible de prévoir un espace « réunion » avec une table et les sièges qui l’accompagnent.

Enfin, et toujours si l’espace vous le permet, n’hésitez pas à installer un espace « cafétéria ». Dans ce cas, un petit meuble suffira à installer un joli coin comportant une machine à café, quelques dosettes, tasses, etc. Cela vous évitera d’ailleurs de vous déplacer dans la cuisine à chaque pause-café.

Comment aménager votre espace bureau à domicile ?

L’optimisation de l’espace est indispensable si vous décidez d’installer un bureau chez vous. En effet, dans la plupart des cas, il s’agira d’utiliser une pièce (généralement une chambre), ou un espace inutilisé comme une mezzanine, par exemple.

Dans tous les cas, l’espace n’est pas extensible. Si vous voulez vous sentir bien en travaillant chez vous, il est capital d’investir l’espace de façon intelligente. Celui-ci doit respirer et rester fonctionnel. Ne tentez donc pas d’acheter plus de mobilier de bureau que ce que votre espace le permet. Pour éviter de vous tromper, il est préférable de bien prendre le temps de la réflexion avant vos achats.

Une astuce simple consiste à utiliser du scotch de masquage, afin de réaliser une implantation au sol des futurs éléments. Pour ce faire, vérifiez la dimension approximative des futurs éléments de bureau à acheter et reportez-les sous forme de rectangle au sol. Cela vous permettra de vérifier que la circulation reste fluide. Si vous maîtrisez les logiciels d’aménagement en 3D, n’hésitez pas à concevoir votre bureau à l’avance.

Grâce à ces astuces, vous éviterez sans problème les mauvaises surprises au moment de l’installation.

Les espaces de rangement, un indispensable au bureau

Quelle que soit votre activité, vous aurez forcément la nécessité d’avoir un espace de rangement au sein de votre bureau. En revanche, la capacité de cet espace variera en fonction de chacun.

Dans la plupart des cas, il permettra de stocker divers consommables (papier, crayons, carnet, agenda, etc.). Pour autant, certains professionnels pourraient avoir besoin d’un espace bibliothèque pour stocker livres, catalogues … Enfin, d’autres auront besoin d’un espace dédié à l’archivage de leurs dossiers. Dans ce dernier cas, l’espace nécessaire sera plus conséquent.

Dans tous les cas, il faudra opter pour un ou plusieurs modules de rangement, selon vos besoins, parmi : armoire, étagère, ou caisson à roulettes.

Les accessoires indispensables au fonctionnement d’un bureau

Travailler chez soi signifie devoir assumer tous les achats concernant les consommables utiles au travail quotidien. Il s’agit de prévoir un stock de feuilles, crayons, stylos, pochettes, etc.

En plus de cela, n’oubliez pas de prévoir différents modules d’organisation, à savoir, tout ce qui est pots à crayons, bannettes de rangement, paniers, organiseur de bureau, etc.

Enfin, n’oublions pas de prévoir un système d’éclairage performant. Même si votre bureau bénéficie d’une bonne lumière naturelle, n’oubliez pas de prévoir un éclairage secondaire performant (lampe de bureau, lampadaire, plafonnier).

Réutiliser du mobilier de la maison dans son nouveau bureau, une fausse bonne idée

Lorsqu’on installe son entreprise à domicile, on pense parfois qu’il pourrait être intéressant de réutiliser certains éléments du mobilier de la maison pour son bureau. Il s’agit cependant d’une très mauvaise idée, et ce, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, le mobilier domestique n’est pas adapté et ne possède pas les mêmes normes que le mobilier à usage professionnel. En effet, lorsqu’on travaille, on passe de très nombreuses heures assis à son bureau. Sans un mobilier spécifiquement conçu pour répondre à ce type d’usage, les répercussions sur le corps pourraient s’avérer néfastes très rapidement. Il faut bien se rendre compte qu’utiliser une table et une chaise pendant le temps des repas et y rester assis pendant 4 à 10 heures pas jours n’est absolument pas la même chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.