À quel contrat d’assurance souscrire pour un commerce ?

Pour garder une certaine tranquillité d’esprit, un commerçant doit souscrire à un contrat d’assurance afin d’éviter les frais d’une éventuelle cessation d’activité face à un sinistre.

L’assurance multirisque : le contrat le plus complet pour un commerce

Le contrat d’assurance multirisque pour artisan ou commerçant permet de se couvrir contre la majorité des risques liés à une activité commerciale. Les risques encourus sont multiples et l’assurance prendra en charge les sinistres causés aux clients, au personnel, aux marchandises, aux locaux, aux machines et équipements. Le contrat d’assurance multirisque pour commerçant garantit vos biens contre :

  • les catastrophes naturelles,
  • le bris de glace et de vitrine,
  • les vols et le vandalisme,
  • les dégâts des eaux,
  • les attentats et les attaques terroristes,
  • les incendies,
  • la foudre,
  • les tempêtes,
  • la destruction de machines.

La formule assurance multirisque prend en charge les catégories de risques auxquels sont exposés :

  • le commerce : perte de clientèle, cessation temporaire d’activité à la suite d’un sinistre …
  • le chef d’entreprise : litige avec les salariés ou avec un concurrent, pertes causées par une erreur de gestion..

La majorité des contrats d’assurance multirisque incluent la responsabilité civile professionnelle et couvre les dommages que pourraient subir les tiers : fournisseurs, salariés, clients…
La responsabilité civile professionnelle entre en action, par exemple, dans le cas où un produit mettrait en danger la santé d’un client ou si ce dernier se fracturait la jambe en glissant sur le sol de la boutique. La protection juridique fait aussi partie du contrat d’assurance multirisque commerçant. Elle couvrira les frais de justice inhérents à l’attaque d’un client ou d’un fournisseur devant les tribunaux. Le commerçant peut également ajouter des garanties optionnelles selon son activité : participation à des marchés ou à des expositions.

Un tarif personnalisé pour chaque commerce

bonne-assurance-pour-son-commerce

Différents facteurs sont pris en compte pour le calcul des primes d’une assurance multirisque pour un commerce :

  • le montant du chiffre d’affaires (réel ou prévisionnel) 
  • le nombre d’employés et la taille du commerce ;
  • le genre de société : SA, SARL…
  • le domaine d’activité ;
  • le niveau de risque : une bijouterie par exemple est plus susceptible d’être cambriolée.

Quel que soit le contrat, le commerçant aura à sa charge le montant de la franchise fixée au moment de la signature. Il est essentiel de demander un devis à plusieurs compagnies pour comparer les prestations fournies et les prix. En complément du contrat d’assurance multirisque, le commerçant doit également prendre des mesures préventives : système d’alarme, rideau de fer, détecteurs de fumée…

De plus, un plan d’évacuation des lieux doit être affiché de manière bien visible à plusieurs endroits du local commercial.

La recherche du meilleur prix pour un contrat d’assurance multirisque pour un commerce sera moins fastidieuse si vous faites appel à un comparateur d’assurance en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.