meditation enfant

Introduire la méditation aux enfants, pour les enfants de parent entrepreneur-e !

J’ai l’honneur d’inviter Maria Manet, du blog ohbebe.net 🙂 pour nous parler méditation !

Bonne lecture !

 

En seulement quelques décennies, la méditation a connu un plein essor en Occident. Elle compte
chaque année un peu plus d’adultes pratiquants, mais rares sont ceux d’entre eux qui initient leurs
enfants à cette expérience. Pourtant, cela n’a rien de vraiment compliqué, et les y introduire peut
s’avérer très bénéfique pour leur développement mental, émotionnel et intellectuel. Explications.

La méditation pour les enfants : comment s’y prendre ?

Intrinsèquement liée à l’engagement spirituel bouddhiste à la base, la méditation s’est entièrement
émancipée pour devenir aujourd’hui une pratique que l’on peut découvrir dès l’enfance. Les
possibilités de l’introduire aux enfants sont nombreuses, et peuvent être abordées au travers de
multiples expériences.

Il existe en effet, des ateliers d’initiation et d’accompagnement des enfants dans la méditation, des
livres pour apprendre leur « quête de soi », ou des séances initiatives organisées dans des écoles.

L’expérience peut être aussi amorcée à la maison, dans le cercle familial où l’enfant se sent le plus
en confiance pour se détendre. Les débuts seront difficiles, certes. Car demander à son enfant de
s’arrêter de courir dans tous les sens et s’asseoir quelques instants sans bouger, ne pourra être
que difficile.

Mais une fois le cap des premières résistances franchi, les enfants présentent une grande capacité
de présence et de mobilisation. Ils découvrent une nouvelle aventure à vivre, une nouvelle
approche de l’épanouissement et du développement personnel.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  5 idées cadeaux de noël pour les parents entrepreneurs !

Car il faut comprendre que la méditation n’est pas un exercice de réflexion intellectuelle ou
spirituelle, ni une simple technique de relaxation. Elle ne consiste pas non plus à faire le vide dans
la tête, ni à forcer sa concentration. C’est juste un entraînement mental.

Un accompagnement flexible mené pas à pas

Pour initier son enfant dans la démarche de la méditation, on y va pas à pas. De quatre à sept ans,
on peut lui suggérer des exercices sensoriels. Ce sont des moments de calme qui consistent à se
focaliser sur les mouvements de sa respiration. On peut aussi encourager l’enfant à parcourir
mentalement les différentes parties de son corps.

Nous vous conseillons de ne pas mobiliser l’enfant plus de 5 minutes pour les premières
méditations. C’est toujours déconcertant pour les plus petits de rester un certain temps sans
bouger ni parler. Les séances les plus étendues ne doivent pas excéder douze minutes. Après quoi,
on entreprendra un échange avec l’enfant sur son ressenti et ses émotions.

Pour convaincre les plus réticents, il faut bien faire comprendre aux enfants que l’exercice n’a rien
d’une compétition. Il n’y a rien à réussir et aucun défi n’est à surmonter. La pratique est une

simple invite à se concentrer sur soi, sans une autre quête en dehors du bien-être. Dès qu’ils
comprennent cela, l’expérience devient plus attrayante.

À sept ans, l’âge auquel les enfants acquièrent une faculté de réflexion plus élevée, il sera plus aisé
d’entamer un programme formel de méditation de pleine conscience. Des livres avec des CD sur la
méditation pour les enfants sont disponibles en ligne, et proposent une solution clé en main.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Bonus 1 - Top 6 des livres pour que mon enfant réussisse son entreprise et sa vie !

Des méthodes simples pour initier les enfants à la pleine conscience

Seules quelques minutes de méditation de pleine conscience suffisent pour faire vivre des
expériences positives à un enfant. Mais il faut les renouveler au quotidien. La séance consiste à
consacrer un court moment de la journée (le matin ou le soir) pour respirer en toute conscience.

Pour faciliter la régularité du programme, inviter votre enfant à créer un petit espace à lui,
composé d’un coussin pour s’asseoir confortablement à même le sol ou d’un tabouret. Il pourra
disposer devant lui des objets qui l’inspirent afin de personnaliser ce cadre et d’y créer un univers
agréable et paisible.

Des cailloux ramassés sur la plage, des coquillages, une petite plante, un poster de paysage
naturel, un nounours, une bougie allumée… peuvent constituer des éléments de décor qui
accueillent à la méditation.

Pour marquer le début de la séance, utilisez un bol tibétain ou une petite cloche pour conférer "un
air solennel ou rituelà la séance. Attirer l’attention de l’enfant sur l’écho du son qui se prolonge
dans le vide du silence, un chemin pour entrer dans une attitude de conscience et de pleine
présence. L’élément sonore retentira également à la fin de la séance.

Pour qu’il garde le souvenir de ce que la pratique lui apporte, demandez à votre enfant d’écrire ce
qu’il a vécu dans un carnet de méditation, à la fin de chaque séance. L’adulte l’aidera à ne
mentionner que les points importants. Il peut aussi faire un dessin pour mieux exprimer ses
émotions.

Les bienfaits de la méditation sur la croissance de votre enfant

Les retombées qui découlent de la méditation sont immenses, d’abord pour chaque enfant pris
individuellement, et aussi dans un sens plus collectif. Les enfants qui observent un programme de
méditation sont moins irritables, beaucoup plus sereins face au stress et à la colère. Ils dorment
mieux et développent plus facilement des contacts sociaux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Des outils pour la famille et l'entreprise - Découverte de Trello

Ces petits sont en général plus posés, calmes et concentrés. Ils apprennent et comprennent mieux,
contrôlent plus leurs émotions et développent davantage leur sens affectif. En fait, il s’opère un
changement profond dans la personnalité de ces enfants. Ils sont plus enclins à puiser leur énergie
dans leurs propres ressources intérieures pour progresser dans la vie et devenir plus tard des
adultes accomplis.

La méditation nous enseigne la voie de l’émerveillement face à chaque cadeau de l’existence, et
comment profiter pleinement de tous les instants de la vie. Ainsi, il devient totalement possible
d’être en parfaite harmonie avec soi-même et avec l’univers à travers ses connexions.

En apprenant cela aux enfants, ils deviennent capables de développer une aptitude à créer le bien-
être et la joie en leur intérieur, indépendamment des évènements extérieurs. Ils se gorgent d’une
véritable réserve de sérénité qu’ils pourront utiliser ensuite dans les moments difficiles de la vie.
Un article du magazine Ohbebe.net

ohbebe.net

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *